Djimby : une chirurgie orthopédique inespérée pour cette courageuse petite fille

Lire la vidéo

Handicapée par la déformation arquée de ses jambes, Djimby grandit dans des conditions douloureuses. Une chirurgie orthopédique est nécessaire. Découvrez comment vous avez transformé sa vie.

Du haut de ses six ans, Djimby fait preuve d’une force et d’une détermination incroyables. Elle a développé ces qualités depuis sa tendre enfance, alors que sa santé déclinait. Sa famille a rapidement remarqué que ses jambes n’étaient pas droites comme celles des autres enfants.

Un lourd handicap causé par le syndrome du Genu Valgum, une déformation de l’angle du genou provoquant une déviation de l’axe de la jambe. Cette déformation courante chez l’enfant en bas âge nécessite l’intervention d’une chirurgie orthopédique prioritaire. Pour Djimby, ses jambes arquées lui rendaient la marche et la station debout pénibles. Sa grand-mère Ndeye s’alarma de cette déformation grandissante.

« Je ne pouvais pas regarder un de mes petits-enfants souffrir sans faire quelque chose », explique Ndeye. Elle a donc recueilli Djimby et s’est juré de la guérir.

chirurgie-orthopédique

L’espoir d’une opération des jambes afin de retrouver les joies de l’enfance

Trois années se sont écoulées durant lesquelles Ndeye cherchait sans relâche une solution pour guérir Djimby, mais en vain. Le moment où la petite devrait aller à l’école approchait tandis que la distance à parcourir lui aurait été impossible. Les douleurs dans les jambes de l’enfant étaient de plus en récurrentes, ses déplacements longs et pénibles.

Mais Ndeye ne lâchait rien : « Je suis en bonne santé et je peux marcher. Donc tant que je vivrai, je chercherai une solution ».

Un matin, l’un des voisins de Ndeye lui apporta solution et espoir au moment où elle s’y attendait le moins. Il l’informa d’une nouvelle incroyable : un navire-hôpital civil allait arriver au Sénégal. À son bord, des professionnels de la santé bénévoles venant opérer gratuitement les personnes qui en ont besoin. La perspective d’une chirurgie orthopédique pour l’enfant se dessinait peu à peu.

Peu de temps après, Djimby et Ndeye prirent la route direction Dakar, situé à plus de 200 kilomètres de chez elles, afin d’embarquer sur l’Africa Mercy. Et le voyage en valait la peine ! Une fois arrivée, Djimby fût examinée et une intervention chirurgicale programmée. La guérison tant attendue se profilait.  Après tant d’années de recherches, Ndeye n’avait jamais eu autant d’espoir !

Beaucoup d’enfants comme Djimby n’ont pas accès aux soins chirurgicaux dont ils ont besoin. 

  • 40€ contribue à l’achat d’attelles 
  • 100€ contribue à offrir aux patients des séances de rééducation et le matériel orthopédique nécessaire 
  • 400€ contribue à offrir à un enfant une opération chirurgicale orthopédique

La guérison à bord du plus grand navire-hôpital civil

Il n’est pas facile d’avoir les deux jambes plâtrées, mais Djimby est joyeuse, même dans les circonstances les plus difficiles. Elle a affronté cette lourde chirurgie orthopédique avec courage et détermination ! Mais le chemin vers la guérison comprenait aussi des mois de rééducation afin de consolider l’opération.

Suivant l’exemple de sa grand-mère, Djimby a fait preuve d’une force et d’une concentration sans failles qui lui ont permis d’exceller tout au long du processus de rééducation.

Tandis que ses jambes anciennement arquées assombrissaient son futur, son opération sur l’Africa Mercy les a guéries et lui a ouvert les portes d’un avenir riche en promesses. Jour après jour, la petite fille tenace de six ans a fait en sorte que ses nouvelles jambes avancent, un pied devant l’autre… Jusqu’au moment pour Djimby et Ndeye de rentrer à la maison.

Une chirurgie orthopédique réussie et un futur brillant pour Djimby

Aujourd’hui, après une opération des jambes accomplie et une période de rééducation terminée, Ndeye est convaincue que sa petite-fille aura un bel avenir. Bientôt, Djimby pourra aller à l’école, complètement guérie, et se tenir droite pour la première fois de sa vie !

« Mercy Ships m’a fait oublier les deux dernières années de souffrance », a déclaré Ndeye.

« J’espère que Djimby transformera la vie des gens comme Mercy Ships a transformé la sienne ».

En définitive, l’opération chirurgicale à bord de l’Africa Mercy a permis de rétablir la santé de l’enfant tandis que sa joie de vivre elle, ne l’a jamais quitté.

Djimby a de quoi sourire, et nous aussi ! C’était une joie de suivre sa convalescence et nous sommes heureux d’avoir participé à son parcours vers la guérison.

3 Articles les plus lus

Je souhaite faire un don

Découvrez d'autres articles

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp