Médecin en Afrique : de stagiaire à ophtalmologue, découvrez le parcours du Dr Tuswa

ophtalmologiste consultation

Grâce à notre programme de renforcement des capacités médicales, nous nous efforçons de laisser un impact durable dans chaque pays visité. Comme Gcobani Tuswa, de nombreux stagiaires nous rejoignent chaque année afin de se former.

13 ans plus tard

En 2009, notre association a lancé un programme de formation en ophtalmologie, le programme Mercy Vision Afrique du Sud. Gcobani Tuswa, déjà médecin en Afrique à l’époque, a été le tout premier stagiaire à nous rejoindre. Le Dr Glenn Strauss l’a accompagné durant une formation intensive de six semaines. De cette manière, Gcobani a pu acquérir de nouvelles compétences, notamment en chirurgie ophtalmique, tout en gagnant en confiance :

« Un jour, j’étais en train d’opérer lorsque mon collègue stagiaire m’a demandé de l’aide. (…) J’ai examiné la situation et je lui ai donné un coup de main. Sans que je le sache, le Dr Strauss était revenu et il m’a regardé faire. À vrai dire, je ne l’ai remarqué que lorsque j’ai eu terminé. Après l’opération, il m’a complimenté sur mon travail. J’ai compris qu’il n’était pas seulement un bon chirurgien, mais aussi un bon professeur, et cette complémentarité est unique. »

Ce jeune médecin avait pour objectif d’acquérir de nouvelles compétences afin de venir en aide aux habitants du Cap-Oriental. Et 13 ans plus tard, l’objectif est atteint ! Le Dr Tuswa a ouvert son propre cabinet ophtalmique à Queenstown, en plein milieu de la province du Cap-Oriental en Afrique du Sud.

Deux médecins en Afrique en ophtalmologie

Un remède contre la cataracte

Durant sa formation, le Dr Tuswa a appris à pratiquer la chirurgie manuelle de la cataracte par petite incision (MSICS, Manuel Small Incision Cataract Surgery). C’est une procédure efficace et peu coûteuse. La connaissance et la pratique de cet acte chirurgicale sont très utiles pour les ophtalmologistes en Afrique. En effet, la cataracte touche un très grand nombre de personnes, notamment au sein des régions les moins développées d’Afrique du Sud.

Les cataractes se développent lentement mais peuvent avoir de lourdes conséquences en l’absence de traitement approprié. À terme, elles peuvent rendre complètement aveugle. D’ailleurs, la plupart des cas de cécité dans le monde sont dus à la cataracte et touchent principalement les personnes n’ayant pas accès aux soins chirurgicaux nécessaires, comme le petit Trésor par exemple. À ce jour, le nombre de médecins ophtalmologues en Afrique n’est pas suffisant pour soigner toutes les personnes malades. Après sa formation au sein de Mercy Ships, les avantages du MSICS sont désormais évidents pour le Dr Tuswa :

« Quand je suis rentré dans ma ville natale, à Mthatha, j’ai commencé à travailler dans un hôpital public qui annulait un grand nombre d’opérations par manque de matériel de suture. Je leur ai annoncé que nous pouvions opérer avec la MSICS, et leur ai montré comment faire et ils ont été stupéfaits. C’est désormais devenue une procédure standard d’opération dans notre hôpital. J’ai formé quatre jeunes médecins en Afrique à cette procédure et ils sont devenus, eux aussi, de vrais spécialistes. Ils travaillent désormais aux quatre coins du pays. »

Médecin en Afrique, cabinet ophtalmologue

Soigner la cataracte dans les zones rurales d’Afrique

En 2010, le Dr Tuswa a poursuivi sa formation de médecin interne spécialiste à l’université de l’État-Libre. De cette manière, il a continué d’acquérir toujours plus de compétences afin de venir en aide aux habitants d’Afrique du Sud.

Ainsi, après ses formations, le Dr Tuswa a travaillé dans différentes villes du Cap-Oriental. Marié et père de trois enfants, il vit désormais à Queenstown. En 2020, il a donc ouvert son propre cabinet d’ophtalmologie. Étant donné le fait que ce soit le seul de la région et qu’il n’y ait pas d’ophtalmologues à l’hôpital public, le cabinet connaît un développement important depuis son ouverture. Il n’existe que depuis deux ans, mais le Dr Tuswa se tourne déjà vers l’avenir :

« Je veux développer mon cabinet. J’espère pouvoir ouvrir des salles d’opération et trouver des collègues avec qui travailler. Nous pourrons alors aider encore plus de personnes et continuer à lutter contre le problème de la cataracte dans mon pays. »

Grâce à sa détermination, son envie d’apprendre et les formations suivies, le Dr Tuswa est un symbole d’espoir pour l’évolution des systèmes de santé et les futurs médecins en Afrique. Pour en savoir plus sur nos programmes de formation qui laissent un impact durable, cliquez ici !

Devenir bénévole

Découvrez d'autres articles

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Rejoignez nos 7000 abonnés et recevez les nouvelles des navires ! Alors vous montez à bord ?

Rejoignez nos 7000 abonnés et recevez les nouvelles des navires ! Alors vous montez à bord ?



    En vous inscrivant à la newsletter de Mercy Ships, vous acceptez de recevoir des informations de notre part. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour plus d'information, veuillez consulter notre Politique de Confidentialité.

    Merci pour votre inscription ! Cliquez-sur le lien dans l'email de validation qui vient de vous être envoyé afin de confirmer votre inscription (attention : cet mail est peut-être caché dans vos spams).