Lutte contre le coronavirus : Mercy Ships se mobilise pour soutenir l’Afrique afin de renforcer les systèmes de santé les plus fragiles.

Depuis 30 ans, Mercy Ships contribue au renforcement des systèmes de santé en Afrique pour favoriser l’accès des plus démunis aux soins médicaux. Aujourd’hui, pour faire face à la pandémie et stopper le coronavirus sur ce continent, nous nous mobilisons de plusieurs façons :

  • Nous envoyons du matériel médical au personnel soignant local qui lutte contre le COVID-19, des masques pour le visage, des couvre-chaussures, des lunettes de sécurité et des écrans faciaux.
  • Nous animons des formations en ligne pour guider et soutenir les professionnels de santé locaux dans leurs soins quotidiens aux personnes gravement atteintes.
  • Nous soutenons des campagnes de prévention pour informer la population locale des risques et de l’impact du virus et également des moyens de s’en protéger.

Pourquoi ce choix de l’Afrique et de ses cinq pays ?

Depuis le début de la crise sanitaire, l’Afrique a été épargnée par le coronavirus, mais depuis quelques semaines, elle est de plus en plus concernée par sa propagation et le nombre de cas signalés est largement sous-estimé.
En Afrique, le manque d’hôpitaux, de lits, de soignants, de prises en charge, de budgets et de matériel médical, est désastreux. L’Afrique manque …de tout !
Les systèmes de santé des pays de l’Afrique Occidentale sont très fragiles et la population a peu – voire pas – accès à des soins de santé fiables, abordables et dispensés en temps utiles. L’insuffisance des infrastructures sanitaires va accélérer la propagation du coronavirus et aura des conséquences catastrophiques.

Notre aide sera dédiée au Sénégal, à la Guinée, au Libéria, au Benin et au Cameroun parce que nous connaissons bien ces cinq pays pour y avoir mené des missions récemment, et nous avons l’intention d’y retourner. Notre connaissance des infrastructures déjà en place et la qualité de nos relations avec ces pays nous permettront d’obtenir un impact rapide et maximal.

De plus, ces pays partenaires figurent parmi les plus pauvres au monde selon l’Indice de Développement Humain des Nations Unies. Le Sénégal par exemple révèle des chiffres alarmants : 93% de la population n’a pas accès à des soins médicaux fiables et abordables. 

De la part des professionnels de santé : quel que soit le montant de votre don, un IMMENSE merci !

Voici un exemple de ce que nous faisons actuellement en Afrique :

Donner 20€

(soit 6,80€ après réduction fiscale) permet d’offrir des masques pour une journée à un hôpital

Donner 45€

(soit 15,30€ après réduction fiscale) équivaut à 1 heure de formation en ligne pour la prise en charge de patients COVID-19

Donner 80€

(soit 27,20€ après réduction fiscale) peut contribuer à équiper totalement un professionnel pendant une semaine (masque, blouse,…)

Donner 250€

(soit 85€ après réduction fiscale) peut aider à couvrir les frais pour la formation de l’ensemble du personnel d’un hôpital régional

Donner 400€

(soit 136€ après réduction fiscale) peut contribuer à la formation et aux équipements complets pour un hôpital régional pour deux semaines

Faire un don

Suite à votre don, un reçu fiscal vous sera envoyé. Il vous permettra, si vous êtes imposable, de déduire de vos impôts sur le revenu, jusqu’à 66% du montant de votre don.

Pourquoi donner mensuellement ?

Parce que c’est le moyen le plus impactant d’agir et cela nous permet d’anticiper le financement des programmes chirurgicaux. Par exemple 1€/jour (30€/mois) contribue à fournir 1 journée de soin à un patient .

  • 84% soutien des projets
  • 11% coûts récolte de fonds
  • 5% coûts administratifs

Transparence financière : Mercy Ships a pour principe de mutualiser les dons sur l’ensemble de ses actions et projets. Donc si certaines activités sont d’ores et déjà financées, les fonds disponibles seront utilisés là où les besoins sont les plus urgents.