Brûlure : un accident fréquent en Afrique qui touche principalement les enfants

Il est courant que les maladies ou accidents domestiques laissent des séquelles importantes sur le corps des victimes. Défigurations, grosseurs, brûlures… Les équipes médicales de Mercy Ships mettent tout en oeuvre pour gommer les traces de leur handicap. La chirurgie plastique reconstructrice permet ainsi de reconstruire les parties du corps humains dégradées par les maladies ou accidents. Elle joue un rôle crucial dans la réinsertion des patients au sein leur communauté.

Brûlures

Il est fréquent en Afrique de cuisiner à feux ouverts et donc faire bouillir de l’eau et de l’huile à l’air libre. On retrouve ainsi de nombreux cas de brûlures suite à des accidents domestiques. Ces graves brûlures causent de nombreuses séquelles physiques comme par exemple une mobilité réduite des membres touchés. Beaucoup de cas de brûlures graves nécessitent des greffes de peau afin de soulager les contractures de brûlures et rétablir l’amplitude de mouvement.

Doigts et orteils accolés/palmés

La palmature des doigts, ou syndactylie, représente l’anomalie la plus commune de la main chez le nouveau né (PMC). Elle se développe lors de la grossesse suite à l’absence du processus de séparation des membres. Les différences physiques donnent souvent naissance à la honte et l’exclusion sociale.

Pour corriger cette anomalie, nos experts de la santé peuvent réaliser une chirurgie esthétique réparatrice

Tumeurs

Il est courant de voir des excroissances de peau, non traitées, se développer jusqu’à la déformation des membres. Une fois soignées, ces excroissances bénignes de peau telles que les kystes et lipomes laissent des marques physiques importantes. 

Les chirurgies plastiques reconstructrices permettent de corriger ces marques en supprimant par exemple les excédants de peau… Ces interventions facilitent la réinsertion sociale et soulagent les patients. 

0 000
des décès sont dûs à des brûlures (par an) dont la majorité ont lieu dans les pays à revenu faible et moyen*
0 ème
cause principale de décès chez les enfants âgés de 1 à 9 ans (brûlures)
0 x
plus de risques de mourir des suites de brûlures pour les enfants de -5 ans vivant en Afrique*

*Source : OMS

Notre impact

Mercy Ships a réalisé plus de 105.000 opérations, telles que les reconstitutions faciales, les malformations congénitales et les corrections de déformations causées par des brûlures 

Nos patients

Nos dernières actualités

Soutenez notre mission