L’Africa Mercy, l’hôpital flottant de Mercy Ships, est le plus grand navire-hôpital au monde géré par une organisation caritative. Les marins en sont les acteurs professionnels clés : ils maintiennent les navires opérationnels et mettent leurs compétences au service de l’aide humanitaire pour transformer des milliers de vies chaque année. À l’occasion de la Journée internationale des marins, nous rendons hommage aux marins du monde entier et mettons en lumière quatre de nos incroyables bénévoles marins qui permettent à nos navires de fonctionner.

Rodrigo Silva est notre Second Capitaine. Originaire du Brésil, il supervise l’entretien du pont, les opérations de chargement des cargaisons, le traitement de l’eau douce et la navigation. Il dirige également, entre autres, les équipes de pompiers.

« L’un des points forts du bénévolat chez Mercy Ships, c’est l’exercice de mon métier que j’aime, tout en ayant ma famille à mes côtés. Quand on a une vie de marin, on est toujours loin et on manque les évènements qui se passent à la maison avec les enfants, avec l’école et avec son conjoint. Servir Mercy Ships est différent ; on peut être ensemble. On travaille et à la fin de la journée, on retourne à sa cabine et on retrouve sa famille. C’est formidable ».

Lorsqu’on lui demande s’il recommanderait à d’autres marins de s’engager avec Mercy Ships, Rodrigo répond sans hésiter : « Oui, j’encourage tous les marins à venir. Attendez-vous à un environnement de travail vraiment chaleureux et à la satisfaction de constater que votre travail fait une réelle différence dans la vie des patients que Mercy Ships sert ».

Joe Biney est originaire du Ghana ; il travaille bénévolement pour Mercy Ships depuis 1991 et vit à bord de l’Africa Mercy avec sa famille. Joe est actuellement notre Troisième Mécanicien et lui et son équipe d’ingénieurs alimentent l’Africa Mercy en énergie depuis la salle des machines. Les marins comme Joe jouent un rôle majeur dans le développement des programmes de chirurgie gratuite et des capacités médicales de Mercy Ships. Sans les générateurs de la salle des machines, il n’y aurait pas d’éclairage pour l’hôpital, pas de courant pour la cuisine et pas de climatisation pour garder le navire au frais.

« A la différence d’un navire commercial, vous n’êtes pas seul avec Mercy Ships ; vous êtes soutenus en permanence, les gens sont à vos côtés. Ces personnes deviennent vos frères et sœurs, elles deviennent vos amis. Dans la salle des machines, nous travaillons en équipe. Nous avons un objectif que nous nous efforçons tous d’atteindre : faire en sorte que les patients reçoivent l’aide dont ils ont besoin sur le navire… C’est un privilège et une opportunité, et c’est un honneur de servir avec Mercy Ships ».

« Ma place est ici. Je n’ai aucun doute là-dessus ».

Le Capitaine Taylor Perez a été présenté à Mercy Ships en 1984 lorsque son navire s’est arrêté à Hawaï pour se ravitailler en carburant sur sa route des Etats-Unis vers l’Asie. Notre précédent navire, l’Anastasis, était amarré à proximité du sien et certains membres de l’équipage l’ont invité à déjeuner à bord.

« J’ai été stupéfait par la qualité de l’équipage et l’atmosphère à bord », déclare-t-il. « Ils étaient très impressionnants, et l’organisation était vraiment professionnelle ».

Après cette rencontre, Perez a commencé à faire du bénévolat pour Mercy Ships pendant son temps libre. Depuis, il a été capitaine de tous les navires de la flotte de Mercy Ships à un moment ou à un autre et il est maintenant capitaine de l’Africa Mercy, le navire actuel.

« Le navire, c’est l’hôpital. Vous ne pouvez pas avoir l’hôpital sans le navire. Les médecins et les infirmières, qui font un travail si extraordinaire, ne pourraient pas le faire sans le navire. Le navire ne peut pas fonctionner sans ses marins… Nous n’avons pas seulement besoin de médecins et d’infirmières à bord, nous avons besoin de matelots, de marins, d’hommes pour les moteurs, d’ingénieurs et de professionnels qui peuvent ainsi saisir l’occasion de voir quelque chose de différent et de faire partie d’une mission qui a un impact réel sur la vie des patients ».

Ruben Galama a travaillé comme Ingénieur Mécanicien aux Pays-Bas, avant de rejoindre le département d’ingénierie de Mercy Ships. Il travaille actuellement en tant que Technicien Chauffage-Ventilation-Climatisation.

« A l’origine, je me suis engagé pour un an, et c’était il y a trois ans et demi ! Je n’ai pas de compétences médicales, mais j’ai les compétences nécessaires pour aider à maintenir le navire opérationnel et l’hôpital en fonctionnement afin que les patients puissent recevoir le traitement dont ils ont besoin. Chacun à bord est un rouage du système global et contribue à ce que l’Africa Mercy remplisse sa mission de restaurer santé et dignité. Même si nous ne sommes pas directement impliqués avec les patients, nous faisons tous partie de l’équipe qui fait en sorte que les patients soient opérés. C’est gratifiant de pouvoir utiliser ses compétences pour marquer une réelle différence »

Notre monde est très différent aujourd’hui de ce qu’il était l’année dernière à la même époque. Plus que jamais, nous sommes conscients de la fragilité des systèmes de santé à laquelle les nations sont confrontées. Pour de nombreuses personnes vivant en Afrique subsaharienne, le paysage sanitaire est encore plus désastreux, à cause de l’accès limité aux soins médicaux et chirurgicaux de base. C’est la raison d’être de Mercy Ships, renforcer les systèmes de santé par la formation et le mentorat, tout en réduisant la pression sur ces systèmes grâce à des opérations chirurgicales gratuites qui transforment la vie.

Mercy Ships a besoin de bénévoles comme vous pour être tous ensemble sur le pont, prêts à retourner en Afrique pour aider à reconstruire et à renforcer les systèmes de santé. Nous avons besoin de marins professionnels qui veulent faire quelque chose de différent et participer à la mission de Mercy Ships qui consiste à fournir un accès à des soins de santé sûrs.

Pour en savoir plus et faire les premiers pas dans votre voyage en Afrique avec Mercy Ships, rendez-vous sur https://apply.mercyships.org/