Chirurgie orthopédique

80% des fractures et la majorité des pieds bots dans le monde se trouvent dans les pays en voie de développement tels que les pays de l’Afrique Occidentale. Pourtant, 75% de ces même pays n’offrent ni formation orthopédique ni formation prothèsique.

Les décès et les handicaps causés par les blessures sont souvent le résultat d’un manque d’infrastructure et de personnel qualifié afin de donner les soins appropriés et en temps opportun. De plus, les enfants souffrant de maladies congénitales telles que les pieds bots ou les jambes arquées doivent apprendre à gérer leur handicap dans un environnement et des conditions de vie difficiles tout en supportant des douleurs constantes.

Le programme de chirurgie orthopédique de Mercy Ships intègre une variété de techniques dont l’objectif est de corriger de manière efficace les affections orthopédiques. Un des modèles les plus facilement reproductibles est la technique Ponseti.  La technique de plâtres Ponseti est devenu le modèle standard universel pour la correction des pieds bots. La procédure ne requiert pas d’intervention chirurgicale mais demande des manipulations régulières de plâtres afin de lentement rectifier l’affection. Ce processus inclue généralement un changement hebdomadaire de plâtre sur une durée de 6 à 8 semaines. Un dépistage prématuré aide à la réussite de cette technique. Chez les nourrissons, par exemple, la technique est très efficace à cause de la malléabilité des joints du bébé. Une petite incision est parfois nécessaire pour allonger le tendon d’Achille. Cette simple procédure peut être effectuée sans anesthésie et ne nécessite pas de points de suture. Pour maintenir la correction, les patients doivent ensuite porter des attelles pendant 3 à 4 ans.

Mercy Ships collabore avec les cliniques locales et les prestataires de soins de la santé locaux pour établir la longévité des soins, le soutien nécessaire en matériel d’attelles est également fourni. Mercy Ships s’implique également dans la formation de partenaires locaux pour la production du matériel orthopédique afin que les prestataires puissent avoir accès dans leur propre pays au matériel dont ils ont besoin.