Tumeur faciale : découvrez le combat pour la vie de Mabouba

Lire la vidéo

Pouvez-vous imaginer vivre pendant 6 ans avec une tumeur faciale ? C’est ce qui est arrivé à Mabouba… Sa vie a changé et son espoir de recevoir une chirurgie s’estompait peu à peu. Découvrez comment est-ce qu’elle a vaincu la maladie.

Son quotidien bouleversé par une tumeur faciale

« C’est en 2010 que tout a commencé », se souvient Mabouba.
Cette année-là, la jeune femme terminait le lycée et avait pour objectif de devenir sage-femme. Mais sa tumeur faciale est apparue, et sa vie a basculé. Pendant 6 ans, Mabouba est restée cloîtrée chez son frère aîné au Togo, tandis que le reste de sa famille vivait en Suisse. En 2014, sa tumeur faciale avait grossi au point d’empiéter sur sa trachée et son œsophage.
« Depuis quelques temps, il était devenu très difficile pour elle de manger, et même de respirer », se souvient son oncle Yousef. « La nuit, on l’entendait respirer avec beaucoup de difficultés ».
Incapable d’avaler plus que des petits bouts de pain, du riz ou encore des œufs, Mabouba est tombée en sous-nutrition. Durant toutes ces années, le père de la jeune femme n’arrêta pas de chercher de l’aide. Il fit tout son possible pour qu’elle puisse le rejoindre en Suisse, mais rien à faire.
« Il a tout fait », se souvient-elle. « Carte de nationalité, passeport, tout. Sauf qu’en raison de mon état, la procédure de demande de visa traînait en longueur… »
Jeune fille atteinte d'une tumeur faciale avant son opération Après une opération d'une tumeur faciale au niveau de la bouche

6 ans de combat

Toute la famille de Mabouba s’est démenée pour lui trouver une autre solution. Oncles, grands-parents et cousins ont rassemblé l’argent qu’ils pouvaient et ont envoyé Mabouba au Ghana pour qu’elle reçoive une chirurgie de sa tumeur faciale. Malheureusement, les choses se sont empirées…

« Les médecins ont dit qu’ils devaient lui enlever des dents avant de pouvoir enlever sa tumeur », raconte son oncle. « Mais quelque chose a mal tourné, et elle a perdu énormément de sang. Elle a failli mourir ce jour-là. »

Mabouba n’avait désormais plus d’argent à sa disposition pour espérer recevoir une chirurgie. Et son état de santé ne cessait de s’aggraver… La jeune femme explique qu’elle était incapable de penser à autre chose qu’à sa tumeur faciale tandis que sa situation devenait insupportable.

En janvier 2016, le père de Mabouba est venu rendre visite à sa fille au Togo. Bouleversé par son état de santé, il s’est empressé de contacter le bureau suisse de notre association Mercy Ships. On l’informa que notre navire-hôpital se rendrait au Bénin en août. Mabouba et sa famille eurent à nouveau de l’espoir lorsqu’on leur annonça qu’elle sera examinée par l’un de nos médecins.

Auscultation d'une patiente atteinte d'une tumeur faciale par une infirmière anesthésiste

L’espoir d’une chirurgie

Enfin, le 17 septembre 2016, Mabouba a embarqué sur notre navire-hôpital, l’Africa Mercy, prête à recevoir une chirurgie.

« Quand je suis enfin montée à bord, je me suis sentie immédiatement différente ». Cet instant symbolisait 6 ans d’attente, de peur et de doutes. « Une fois sur le navire, j’avais l’impression d’être déjà guérie… »

Mais son cauchemar n’était pas encore terminé. Les tests menés à bord ont révélé que la tumeur allait bientôt l’affamer et qu’elle serait réellement difficile à retirer. Mabouba se souvient s’être dit de prendre son courage à deux mains, elle savait qu’elle était bien entourée. Surtout, elle gardait la foi.

« J’avais confiance en Dieu et en les bénévoles. »

Après 9 longues heures de chirurgie, sa tumeur faciale avait été retirée avec succès !

« Je me souviens que lorsque je me suis réveillée, j’étais transformée. J’étais une nouvelle personne », se rappelle Mabouba en essuyant ses larmes aux yeux. « Vous m’avez sauvé la vie, et je ne sais pas comment vous remercier. »

Jeune femme guérie de sa tumeur à la bouche

Sa vie après sa chirurgie

Cinq ans se sont écoulés depuis que Mabouba est montée à bord de l’Africa Mercy. Ces années ont été riches en émotions pour elle. Peu de temps après avoir été opérée de sa tumeur faciale, Mabouba a vécu le plus beau moment de sa vie : la naissance de sa fille. Elle ne pensait pas vivre assez longtemps pour pouvoir fonder une famille… Néanmoins, la vie en a décidé autrement ! Car sa fille est le rayon de soleil de sa vie, elle a décidé de l’appeler Moustassira, qui veut dire lumière vive. De quoi redonner le sourire !

De plus, Mabouba est devenue couturière et elle possède son propre atelier. Et pour finir, elle s’est mariée il y a peu de temps. Comblée de bonheur, elle se confie :

« J’avais l’habitude de penser que je n’étais pas belle, et que je ne me marierais jamais… mais j’ai ensuite trouvé quelqu’un qui m’aime profondément », sourit-elle.

« Si je n’avais pas reçu cette chirurgie, je ne sais pas ce qui me serait arrivé. Et c’est pour cela que je remercie ceux qui m’ont sauvé la vie. »

Maintenant guérie et en bonne santé, la vie de Mabouba a été transformée. Et il n’y a rien qui peut nous faire plus plaisir !

Jeune femme et sa fille après la chirurgie de sa tumeur faciale

Faire un don

Découvrez d'autres articles

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp