Le chirurgien bénévole Tertius Venter en soutien avec CURE international

Accompagné par d’autres membres de Mercy Ships, le chirurgien bénévole Tertius Venter a prêté main forte aux hôpitaux de CURE international en Afrique.

Précédemment, Mercy Ships et CURE International ont annoncé un partenariat. Cette entente a pour but de mettre en commun les compétences et ressources des deux associations. Ainsi, d’anciens bénévoles de Mercy Ships servent en mission dans les hôpitaux de CURE en Afrique. 

CURE International est une ONG qui gère un réseau mondial d’hôpitaux spécialisés en chirurgie pédiatrique. Mercy Ships peut ainsi exercer sa vocation : proposer des soins chirurgicaux spécialisés aux enfants handicapés en Afrique. De ce fait, les deux ONG sont en mesure de fournir des soins fiables aux patients n’y ayant pas accès.

D’un navire-hôpital à un hôpital CURE en Afrique… 

Le Dr Tertius est un chirurgien plasticien reconstructeur sud-africain. Il est aussi bénévole chez Mercy Ships depuis 2000. Il opère en effet à bord des navires-hôpitaux pour des périodes de généralement deux mois, et ce deux fois par an. Dans le cadre de la collaboration avec CURE International, le Dr Tertius a passé cinq semaines à pratiquer des interventions dans un hôpital CURE au Niger.

Cet hôpital pour enfants est le seul de ce type dans le pays. Il offre des soins chirurgicaux spécialisés aux enfants souffrant de handicaps physiques. Parmi eux, on retrouve par exemple les pieds bots, fente labiale et palatine, contractures dues à des brûlures… et d’autres conditions qui les limitent dans leur vie quotidienne. L’hôpital traite généralement plus de 3.200 patients par an.

En tant que bénévole, le Dr Tertius a soigné de nombreux enfants grâce à la chirurgie plastique reconstructive. Il a également participé à l’encadrement et formation des chirurgiens locaux. 

Ces expériences lui ont permis de découvrir des missions complémentaires de celles à bord de nos navires. Avec CURE, Il a principalement opéré des enfants qui souffraient de brûlures graves. Ces brûlures peuvent générer des contractures musculaires et conduire à une  mobilité limitée. Par conséquent, il est primordial de les traiter rapidement !

“J’ai été très impressionné par l’organisation et le niveau de soins que CURE apporte à ses patients.” Dr Tertius. 

“Je suis reconnaissant envers Mercy Ships et CURE pour m’avoir donné l’opportunité de continuer à servir les plus démunis. Même dans ces circonstances sans précédent de pandémie, je peux être utile. En effet, je suis béni de pouvoir poursuivre ma mission et améliorer les conditions de vie de personnes dans le besoin.”

Après cela, le Dr Tertius prévoit de retourner sur l’Africa Mercy dès que le navire sera de retour au Sénégal (Afrique).

chirurgien-cure-afrique
Le Dr Tertius entouré de patients de l'hôpital CURE international

Des missions complémentaires pour notre chirurgien bénévole

Le Dr Tertius n’hésite pas à mettre ses compétences chirurgicales au service de causes auxquelles il croit. Parallèlement à ses missions de  chirurgien à bord de l’Africa Mercy, il soutient différentes causes. Il s’est par exemple engagé à aider régulièrement l’Académie Panafricaine des Chirurgiens Chrétiens (PAACS) et Operation Smile. Cette dernière est une organisation à but non lucratif centrée sur la réparation des fentes labiales et palatines. L’opportunité de mettre son temps et ses compétences au service de patients a guidé sa vie pendant des décennies. 

“Par le passé, j’ai travaillé dans des hôpitaux publics et privés en Afrique du Sud. Pour les interventions en hôpital privé, je devais toujours réfléchir à ce que j’allais faire payer à mes patients. Lorsque je suis arrivé sur le navire, je pouvais traiter des patients uniquement parce que je voulais les aider. Ne pas penser à l’argent a été le plus grand sentiment libérateur que j’ai connu.”

Par conséquent, la récente collaboration avec CURE International était une autre façon de satisfaire sa vocation de chirurgien dans les pays à faibles ressources. Merci, Dr Tertius, pour votre grand cœur !

Je souhaite faire un don

Découvrez d'autres articles