Le programme agricole Food for Life de Mercy Ships transforme des vies au Sénégal

Depuis plus de  40 ans, Mercy Ships œuvre au renforcement des systèmes de santé et offre des interventions chirurgicales aux plus démunis à bord de ses navires-hôpitaux. Mais saviez-vous que Mercy Ships se consacre également aux soins et au bien-être de la personne dans toute son intégrité ? Découvrez notre programme Food for Life.

Depuis 1997 en effet, l’ONG propose des formations pour aider les populations africaines à reconstruire, restaurer et renouveler leurs terres grâce au développement de l‘agriculture biologique. Aujourd’hui, nous appelons « Food for Life » ce programme de formation qui permet d’améliorer les conditions de vie.

 « Food for Life » : un programme nutritionnel et agricole complet

Le programme offre une formation agricole approfondie, avec des accents particuliers mis sur la nutrition et l’entrepreneuriat commercial. En découvrant les cultures à planter et les meilleures techniques pour leur entretien, les participants apprennent également à produire, transformer, commercialiser et vendre leurs récoltes.

Le résultat ? Une approche durable de l’agriculture qui a le potentiel de transformer les individus ainsi que les communautés. Depuis 2007, Mercy Ships a mené des cours « Food for Life » dans 9 pays africains, formant ainsi plus de 800 personnes.

L’impact des cours ne se limite pas à leurs participants. En plus de nouvelles compétences et d’un sens des affaires acquis à la fin du programme, les personnes formées ont également appris à former d’autres personnes.

Avant de retourner dans leurs villages, les diplômés du programme « Food for Life » reçoivent les ressources et les outils nécessaires pour partager leurs connaissances avec d’autres agriculteurs en herbe. Cette approche de « formation de formateurs » est la clé de notre modèle pour pérenniser le bien-être et la santé des populations.

En 2021, nous mettons en place un programme de formation complémentaire au Sénégal et au Bénin. Ainsi, en association avec Phaz Compassion, un campus régional « Food for Life » sera rénové.

Rencontre avec Birima, étudiant du programme « Food for Life » au Sénégal

Pour les participants au programme Food for Life comme Birima, la possibilité d’apprendre l’agriculture biologique a été un excellent tremplin vers le changement.

Après des années de recherche d’emploi, qui l’ont emmené à voyager jusqu’au Maroc, Birima a entendu parler de cette opportunité fin 2019. Dès lors, il a décidé de s’inscrire au programme de formation « Food for Life ». Pendant ses 22 semaines de cours, Birima – ainsi qu’un groupe de plus de 30 camarades de classe – a acquis des connaissances solides en matière d’agriculture. Le programme a principalement développé ses connaissances en agroécologie, en nutrition et en transformation des aliments.

« Ce nouveau savoir me permet d’être indépendant et de gérer mon propre approvisionnement alimentaire », explique Birima. Cette formation agricole lui a par exemple donné les aptitudes nécessaires pour lancer sa propre société de production alimentaire. Créée avec l’équivalent de 35€, il l’a déjà transformée en une entreprise prospère et durable. Actuellement, elle produit du moringa, une poudre à base de feuilles riches en antioxydants bons pour le cœur. Il travaille également à la mise en place d’une unité de traitement d’autres produits locaux, comme les jus frais de bissap et de baobab.

Transformer les communautés grâce à cette nouvelle agriculture

La crise du COVID-19 n’a pas freiné les ambitions de Birima. Il envisage en effet de produire un jour de la farine pour nourrissons, un produit qui contribuera à la vitalité et au développement précoce des bébés. Dans de nombreux cas d’enfants que nous traitons à bord de nos navires, la malnutrition est à l’origine de l’affaiblissement des os et de problèmes orthopédiques. En mettant en place des programmes de formation agricole efficaces dans les nations que nous servons, Mercy Ships s’attaque à ce problème à la racine.

En collaborant avec les agriculteurs, les producteurs alimentaires et les travailleurs dans l’agroécologie, nous améliorons la nutrition. Les systèmes alimentaires sont désormais plus sains dans les zones rurales. Le rêve de Birima devient une réalité pour son village au Sénégal.

C’est en apprenant à former d’autres membres de sa communauté que Birima a acquis une nouvelle confiance en lui. « Grâce à la formation, partout où je vais, tout le monde m’écoute. Les gens posent des questions sur l’agroécologie et s’y intéressent beaucoup. »

« J’ai relevé le défi », témoigne-t-il. « et grâce à cette opportunité d’apprentissage de la culture et de la transformation des aliments, je me suis construit un objectif de vie. »

Si vous voulez en apprendre plus sur nos programmes de renforcement des capacités locales, rendez-vous sur cette page

3 Articles les plus lus

Je souhaite faire un don

Nos dernières actualités

SHARE

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp