L'histoire de Ly Cheick ou comment la santé en Afrique est un défi de taille

LY_CHEICK_PATIENT_SANTE_AFRIQUE

L’amélioration des soins de santé en Afrique représente un défi majeur que Mercy Ships tente de relever. Le cas de Ly Cheick, un patient atteint d’une tumeur buccale, est le parfait exemple de ce pourquoi nous agissons.

Un problème de santé détecté à temps

Ly Cheick, un étudiant guinéen de 24 ans, a vu son quotidien changer lorsqu’une bosse est apparue dans sa bouche, devenant à la fois plus grosse et plus gênante.

En 2020, sur recommandation de son médecin, il se rend à la clinique dentaire de l’université Gamal Abdel Nasser. Récemment rénovée, elle est dirigée conjointement par le personnel de Mercy Ships et l’administration de l’université. Elle est devenue un centre de formation de santé théorique et pratique dans la ville portuaire de Conakry, en Guinée.

La clinique est équipée d’une technologie médicale de pointe. Cela a permis à l’équipe de la clinique de faire une radiographie panoramique et de déterminer la cause du gonflement dans la bouche de Ly Cheick. Le diagnostique ? Une tumeur maxillaire, légèrement plus grosse qu’une balle de golf. Malgré sa taille, elle gênait Ly Cheick dans son quotidien. Si sa tumeur n’avait pas été prise en charge à ce moment-là, elle aurait continué à grossir davantage.

Suite à ça, le Professeur Raphiou Diallo – chirurgien maxillo-facial guinéen et partenaire de longue date de Mercy Ships en Afrique – a pu pratiquer l’ablation de la tumeur de Ly Cheick. Ses craintes pouvaient disparaître tandis que ses rêves d’avenir ne l’avaient pas quitté.

« Il a eu la chance qu’une machine à rayons X panoramique ait été installée à l’université, ce qui permet actuellement, à un coût très faible, d’établir le diagnostic radiologique de certaines tumeurs », a déclaré le Professeur Diallo.

OPERATION_LY_CHEICK_SANTE_AFRIQUE

Les dangers du manque de ressources en Afrique

Comme la tumeur de Ly Cheick a été détecté et traité rapidement, le jeune homme de 24 ans s’est vite rétabli et a retrouvé toute sa santé. En effet, il n’a pas eu à abandonner l’école ou arrêter de travailler à cause de sa maladie. Ce n’est malheureusement pas le cas de tous nos patients en Afrique… Nombreux sont ceux qui ne sont pas en mesure de poursuivre leurs activités ou même de vivre de manière autonome.

« De nombreux patients en Guinée n’ont pas accès à des soins médicaux de qualité en raison des ressources limitées du pays, d’un manque de moyens financiers ou de l’éloignement géographique des soins », explique le Professeur Diallo.

Effectivement, un grand nombre de personnes se tournent ainsi vers des praticiens traditionnels qui ne peuvent pas établir un diagnostic fiable, en raison du manque d’accès à du matériel médical performant. Dans ce cas, il ne leur est pas possible de traiter correctement leurs patients. 

Le manque de ressources dédiées à la santé en Afrique entraînent des décès prématurés. Dans le cas de Ly Cheick par exemple, si sa tumeur n’avait pas été détectée si tôt, il serait devenue non opérable, et les conséquences auraient été tragiques. C’est le cas de Yaya dont la tumeur buccale s’est aggravée. Elle n’a pas eu la chance de Ly Cheick, mais sa santé est désormais rétablie suite à son opération sur l’Africa Mercy. C’est ces situations que tentent d’éviter notre personnel soignant, et les équipes des cliniques comme celle du Professeur Diallo.

YAYA_SANTE_AFRIQUE_MAXILLOFACIAL

L’importance de l’amélioration de l’accès aux soins de santé en Afrique

« Cela signifie beaucoup pour moi », s’est réjoui Ly Cheick à propos de son opération. « C’est une réelle transformation de ma vie. En fait, je vis une nouvelle vie sans tumeur, je suis profondément heureux. »

« On peut dire que je suis très fier de ce que Mercy Ships fait », a déclaré le Professeur Diallo. « Car je suis sûr que si le projet se poursuit, il nous permettra de doter les villes de Guinée d’excellents dentistes, qui pourront non seulement prévenir les complications chez les patients à des stades très avancés, mais aussi diagnostiquer des tumeurs bénignes et malignes à des stades très précoces ».

L’histoire de Ly Cheick illustre parfaitement l’importance que représente l’amélioration des soins de santé en Afrique. Si le personnel médical de Mercy Ships effectue généralement plus d’un millier d’interventions chirurgicales à bord de ses navires-hôpitaux durant les missions, son impact ne s’arrête pas au moment où les navires quittent le quai. Grâce au mentorat des chirurgiens et aux programmes de formation, comme l’école dentaire en Guinée, l’espoir d’un accès à la santé demeure solide en Afrique.

RAPHIOU_DIALLO_SANTE_AFRIQUE

Je souhaite faire un don

Découvrez d'autres articles

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp