Ian et Sarah : une mission humanitaire en Afrique au-delà de leurs espérances

IAN_SARAH_DEVANT_NAVIRE_HOPITAL

Ian et Sarah Graham se sont rencontrés sur l’Africa Mercy durant une mission humanitaire à l’étranger. Bénévoles et amoureux, découvrez leur histoire.

La communauté Mercy Ships ne ressemble à aucune autre. Les centaines de bénévoles présents à bord transmettent leurs compétences, leurs expériences de vie, leurs passions et leur envie d’aider afin de servir les personnes les plus démunies.

Les Graham ne sont pas arrivés à bord avec l’idée que le bénévolat allait changer leur vie. En fait, ce jeune couple – qui ne se connaissait pas à l’origine – ne pensait pas rester longtemps. Mais l’idée d’une mission humanitaire à l’étranger leur restait en tête.

Ian et Sarah : le couple de bénévoles Made In Mercy Ships 

Sarah, originaire d’Allemagne, avait initialement décidé de devenir bénévole à bord de l’Africa Mercy pour étoffer son CV. Après avoir quitté un emploi stable, elle pensait qu’ajouter le bénévolat à ses expériences serait intéressant. Son nouvel objectif : une mission humanitaire à l’étranger.

« Je savais que j’étais prête à passer à autre chose et j’avais besoin d’une petite pause. Et je me suis souvenue de Mercy Ships. Je me suis dit que je pourrais peut-être y aller pendant trois mois. Puis le temps a filé, et après six mois, j’ai réalisé que je n’étais pas encore prête à rentrer. À partir de là, j’ai prolongé mon séjour d’un an… et puis d’un autre. »

Quatre ans plus tard, elle est toujours là, et les missions humanitaires en Afrique rythment sa vie.

IAN_DEVANT_AFRICA_MERCY

L’histoire de Ian est similaire. Il cherchait un changement de rythme après un travail éreintant, lorsqu’on lui a parlé d’un navire-hôpital. Cette nouvelle a éveillé sa curiosité : « J’ai réalisé qu’en partant, je n’aurais pas à trouver un autre emploi tout de suite, mais que je pouvais aller faire quelque chose d’un peu amusant. »

Au départ, il souhaitait intégrer les services de logistique et d’approvisionnement, mais les équipes étaient au complet. Il s’est donc tourné vers l’accompagnement des patients, avant, pendant et après leurs opérations. Cette mission se déroulait à terre, dans l’une des extensions du navire-hôpital, au sein du Hope Center. Quelques mois après avoir postulé, Ian était dans un avion et partait rejoindre l’Africa Mercy au Cameroun pour une mission humanitaire en Afrique.

En tant que jeunes bénévoles, Ian et Sarah ne s’attendaient pas à vivre une expérience si forte. Ils étaient conscients qu’une mission humanitaire à l’étranger était une expérience plus qu’enrichissante, mais c’était sans compter sur leur rencontre à bord…

Une rencontre qui a bouleversé leur vie

IAN_SARAH_SERVICE_APPROVISIONNEMENT_LOGISTIQUE

Lorsqu’une place s’est libérée au service d’approvisionnement et de logistique, Ian a rejoint l’équipe. Nos deux bénévoles ont commencé à travailler ensemble et à nouer des liens. Un an après leur collaboration sur l’Africa Mercy, Ian et Sarah se sont mariés.

Ils ont célébré leur premier anniversaire de mariage d’une manière particulière, en montant pour la toute première fois sur la passerelle du Global Mercy. Le couple vient de naviguer sur le tout nouveau navire jusqu’à Anvers pour sa phase d’équipement. Ils s’assureront que le navire dispose de tout le matériel et de toutes les fournitures médicales dont il a besoin pour sa prochaine mission humanitaire en Afrique, plus précisément la première au Sénégal. Actuellement, Ian est contrôleur de l’inventaire médical, tandis que Sarah est responsable de l’approvisionnement et de la logistique du projet. Désormais, ce qui n’était qu’une mission humanitaire à l’étranger se transforme en l’expérience d’une vie.

Il n’y a pas de sots métiers à bord

Ian et Sarah n’avaient jamais travaillé dans le secteur de l’approvisionnement avant d’embarquer, pourtant leur mission est essentielle. Leur rôle à bord : veiller à ce que le navire ne manque de rien. Comme l’explique Sarah, le service d’approvisionnement permet le bon fonctionnement des différents services à bord.

Nos bénévoles ne sont pas tous médecins ou infirmiers. En effet, nos navires abritent des centaines de métiers différents. Il n’est pas toujours nécessaire de posséder de l’expérience avant d’embarquer ! La seule chose qui compte pour nous rejoindre dans le cadre d’une mission humanitaire en Afrique : la volonté d’agir pour aider l’humanité.

À quoi ressemble la vie à bord sur les navires ?

En dehors de leur mission humanitaire en Afrique, Ian et Sarah aiment s’impliquer dans la vie à bord.

« Il y a toujours un groupe qui sort en ville, qui se détend dans la salle à manger, ou qui joue à un jeu de société dans les salons. Sinon, vous pouvez simplement rester au café à écouter de la musique en regardant les gens passer, et peut-être que quelqu’un vous rejoindra…», explique Sarah.

De plus, pendant son temps libre, Sarah adore cuisiner pour son équipe, ses gâteaux font l’unanimité ! De son côté, Ian est adepte de photos. Il arrive souvent qu’il dégaine son appareil afin de capturer des moments de vie à bord.

Ce qu’ils apprécient à bord ? Les moments d’échange et de partage. Des centaines de nationalités se rencontrent sur nos navires-hôpitaux, de quoi créer des liens. Nos patients et bénévoles ne sont pas prêts d’oublier les moments vécus à bord, durant nos missions humanitaires à l’étranger.

Quant à Ian, c’est la multitude de centres d’intérêt à bord qui lui plaît :

« Vous pouvez toujours trouver des personnes ayant des intérêts similaires aux vôtres. Je jouais à des jeux vidéo avec les enfants pendant la traversée. L’un d’eux s’intéressait aux simulateurs de vol, je pensais que j’allais être le seul geek à bord à aimer ça », raconte-t-il.

Mission humanitaire à l’étranger : l’expérience d’une vie

Lorsqu’ils ont entendu parler de Mercy Ships pour la première fois, Ian et Sarah n’imaginaient pas à quel point leur vie serait différente quelques années plus tard. Nous leur sommes reconnaissants d’avoir rejoint Mercy Ships – et ce faisant, d’avoir trouvé un coéquipier pour la vie !

Qu’il s’agisse de futurs retraités ou de jeunes professionnels désireux de faire la différence, nos bénévoles Mercy Ships ont tous une histoire à raconter.

Alors, prêt à embarquer pour une mission humanitaire en Afrique ? Il y a une place pour vous à bord. En savoir plus sur le bénévolat 

3 Articles les plus lus

Je souhaite faire un don

Découvrez d'autres articles

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp