Le récit de Lily Boeckel

Infirmière bénévole française

« Être infirmière n’était pas une évidence au départ.

Certains stages m’avaient déçue, et j’ai traversé des moments de doutes avant de trouver ma voie. Finalement, j’ai trouvé ma vocation avec l’ONG Mercy Ships. »

Le début d'une odyssée humanitaire

2013 : C’est une fin de journée grise en France, dans une morosité ambiante. Son stage en EHPAD n’est pas ce qu’elle avait imaginé. Est-elle vraiment faite pour ça ? Elle espère un signe. Il arrive sous la forme d’un livre oublié sur le chevet de sa grand-mère. « Les Navires de l’Espoir » relate le parcours de Don Stephens, et son rêve visionnaire d’un hôpital flottant au secours des démunis. Ce n’est pas une révélation pour Lily. C’est une évidence.

2017 : Fin d’études, obtention du diplôme. Elle travaille en Belgique. Mais peu à peu, l’appel de cette expérience unique l’emporte sur le rêve de stabilité, d’une jolie maison et d’un quotidien routinier.

Si je ne pars pas maintenant, je ne le ferai jamais !

Devenir infirmière avec Mercy Ships

Début 2022, un navire-hôpital part pour le Sénégal. Elle est sur le pont. D’abord infirmière pédiatrique au service hospitalisation sur l’Africa Mercy, elle prolonge son contrat sur le Global Mercy, comme infirmière en charge de l’accueil des soignants récemment arrivés. Elle les forme, les rassure, et continue d’exercer auprès des jeunes patients. Lily, c’est une bonne dose d’enthousiasme à chaque instant. Un changement de casquette à chaque nouveau patient. Un soupçon d’humour. Un sourire en coin. Un pas de danse improvisé. Des rires en cascade la suivent jusque dans son métier. La joie de l’enfance ne l’a jamais quittée.

J’étais partie pour 9 semaines. 2 ans après, j’y suis toujours !

Aujourd’hui, elle est de retour sur l’Africa Mercy, à Madagascar. Elle est infirmière coordinatrice responsable de la formation clinique. Une mission nouvelle, où elle accueille les soignants malgaches à bord. Au-delà des formations locales, cette fonction support à la croisée du soin et du mentorat est essentielle.

« Ils apprennent par l’exemple, à nos côtés », confie t-elle.

Ce matin, de sa cabine, Lily Boeckel nous consacre une heure d’entretien dans un emploi du temps à son image. Empli d’engagements et d’altruisme.

« C’est la plus belle aventure de ma vie. Tout est magique dans cette histoire. De ma campagne de financement aux rencontres sur place. J’ai reçu des dons vraiment inattendus ! De la part de ceux qui ne peuvent pas partir, pour raison de santé, ou familiale, mais qui ont été touchés par cette aventure humaine. Au final, les donateurs, c’est un peu comme si je les avais tous embarqués avec moi. Ils font partie du voyage. »

Les souvenirs inoubliables d'une infirmière bénévole

Dans ses valises, Lily emportera aussi Awa. Trop petite pour être opérée, et le covid ayant interrompu la mission sénégalaise, la cas d’Awa désespère. Au village, on raconte que même le bateau des miracles n’a pas pu la sauver. Quand il revient, début 2022, Awa est toujours là, portée par un papa persévérant, qui l’élève envers et contre tout. Et maintenant, elle assez grande pour être opérée.

« La guérison d’Awa, c’est une victoire contre la fatalité. Nous n’avons pas juste opéré Awa. Nous avons opéré toute sa communauté. »

Et la suite ?

« Je viens d’avoir 30 ans. Mon expérience est si particulière. Je ne sais pas tellement où je vais exercer, de retour en France. Peut-être en hôpital ? Peut-être que je pourrais encore servir Mercy Ships d’une autre manière ? »

Partie avec plein de questions. Avec la douceur et la sensibilité du dévouement, avec la force de ses convictions,

  • Lily revient mariée, anglophone, grandie humainement et professionnellement.
  • Lily revient, avec la certitude d’avoir été utile,
  • Et forgée pour toujours par cette expérience humanitaire pas comme les autres.

Une alarme résonne dans la cabine. Elle est aux aguets. Des plongeurs sont en opération de maintenance.

« J’écoute, souffle-t-elle, car je fais aussi partie de l’équipe d’urgence à bord ».

Rien de surprenant. On commence à la connaître.

Rejoindre notre aventure

Nous soutenir

Voici des articles qui pourront vous intéresser