Journée mondiale de la santé 2022 : état des lieux et enjeux

Aujourd'hui, le 7 avril 2022 se déroule la 72ème Journée mondiale de la Santé. Instaurée par l'OMS, elle a pour objectif de mobiliser le monde entier autour des différentes problématiques liées à la santé.

Des chiffres alarmants

Dans le monde, l’accès à la santé reste très inégalitaire. Pour preuve, plus de 5 milliards* de personnes n’ont pas la possibilité de recevoir des soins chirurgicaux fiables. Plus alarmant encore, 16,9 millions* de personnes décèdent de maladies nécessitant une intervention chirurgicale chaque année ; soit l’équivalent d’un quart de la population française

Cette inégalité d’accès à la santé touche principalement le continent africain. En effet, les populations défavorisées sont les plus vulnérables, à cause :

  • Du manque de personnel qualifié,
  • De l’absence d’infrastructures médicales adéquates,
  • Du coût d’une opération.

Par exemple, 93% de la population d’Afrique Subsaharienne* ne peut pas accéder aux soins médicaux dont il a besoin. L’enjeu est donc de taille.

Source : Commission Lancet sur la Chirurgie Mondiale.

Infographies accès soins chirurgicaux journée mondiale de la santé

Principale conséquence : la déscolarisation

Parmi les premières victimes de ce manque d’accès aux soins en Afrique, nous retrouvons les enfants. Lorsqu’un enfant tombe malade et ne peut être soigné, cela impact directement son avenir. Souvent, il ne sera plus en mesure d’aller à l’école ni même de se sociabiliser.

Selon l’UNICEF et l’Union Africaine, l’Afrique abrite plus de 40% des enfants non scolarisés dans le monde. L’Afrique de l’Ouest compte plus d’enfants déscolarisés que toute autre région du continent. En 2019, ils étaient plus de 105 millions à ne pas pouvoir aller à l’école, notamment à cause d’un problème de santé non soigné.

Ces chiffres résonnent directement au cœur de notre mission. En effet, notre action est fondée sur la conviction que chacun mérite des soins chirurgicaux fiables, abordables et dispensés à temps. Soigner ces enfants et leurs familles signifie construire un monde plus juste.

 « S’il est difficile pour des communautés d’accéder à l’éducation en raison de leurs besoins de santé, elles auront du mal à progresser tout au long de leur vie, » a déclaré le Dr Miriam John, médecin en chef de Mercy Ships.

Sans accès à des soins chirurgicaux, Aïcha n’aurait jamais pu aller à l’école. Découvrez son histoire.

Casser le cycle de la pauvreté en le rendant vertueux

Pour toutes ces raisons, notre ONG collabore avec des bénévoles du monde entier, des gouvernements africains et des professionnels de santé locaux afin de soutenir non seulement la génération actuelle, mais aussi la génération à venir.

La première mission de Mercy Ships est d’offrir des soins directs. Les bénévoles servant à bord de nos hôpitaux flottants entièrement équipés, répondent aux besoins immédiats des patients en pratiquant des interventions chirurgicales gratuites. Comme l’explique le Dr John, « beaucoup de patients se sont battus et ont attendu des années pour avoir accès à des soins chirurgicaux sûrs et abordables ».

Mais pour apporter un véritable changement durable, la formation et le transfert de savoir-faire sont indispensables. C’est là qu’intervient notre programme de renforcement des capacités médicales. Pour agir durablement, nous nous associons aux systèmes de santé des pays que nous visitons pour former des chirurgiens, des infirmières et bien plus encore.

« Une grande partie du renforcement des capacités consiste à former des personnes qui en formeront d’autres à leur tour », a déclaré le Dr John. « De sorte que lorsque nos navires quittent le pays, le système peut perdurer. »

En plus de la formation, nous rénovons des infrastructures médicales.

Rénovation et développement d’infrastructures : découvrez l’exemple de la clinique-école dentaire Gamal.

Ensemble, regardons vers l'avenir

Cette année aura lieu le « Symposium international sur le renforcement des systèmes de soins chirurgicaux, obstétriques et anesthésiques en Afrique d’ici 2030 ». Organisé au Sénégal, ce congrès réunira de nombreux chefs de gouvernement africains, ainsi que des experts du secteur de la santé.

La célébration servira également à commémorer un autre événement historique : la mise en service du Global Mercy cet été, et sa première visite en Afrique en tant que navire de formation dédié à l’autonomie des chirurgiens locaux.

Ces événements ont tous un point commun : permettre la collaboration des responsables de la santé du continent pour travailler à rendre la chirurgie plus fiable et plus accessible en Afrique.

« La bonne santé de sa population est le signe d’un pays fort et solide », a déclaré le Dr John. « Une population en bonne santé peut progresser dans son éducation, et dans son économie. »

Ensemble, mobilisons-nous pour construire un monde plus juste. Aujourd’hui, vous pouvez :

Faire un don

Découvrez d'autres articles

PARTAGEZ

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Rejoignez nos 7000 abonnés et recevez les nouvelles des navires ! Alors vous montez à bord ?

Rejoignez nos 7000 abonnés et recevez les nouvelles des navires ! Alors vous montez à bord ?



    En vous inscrivant à la newsletter de Mercy Ships, vous acceptez de recevoir des informations de notre part. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour plus d'information, veuillez consulter notre Politique de Confidentialité.

    Merci pour votre inscription ! Cliquez-sur le lien dans l'email de validation qui vient de vous être envoyé afin de confirmer votre inscription (attention : cet mail est peut-être caché dans vos spams).