Le navire-hôpital Africa Mercy de l’organisation humanitaire a accosté dans le port de Dakar le 14 août. Durant 10 mois, Mercy Ships offrira des opérations chirurgicales aux plus démunis de tous le pays, ainsi que de la formation et du mentorat pour les professionnels de la santé locaux.

 

DAKAR, RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL, 14 août 2019 – Pour la deuxième fois de son histoire, l’organisation humanitaire est accueillie dans le Port de Dakar. Cette fois, il s’agit de l’Africa Mercy – le plus grand navire-hôpital non gouvernemental du monde.

En réponse à une invitation du président de la République du Sénégal, Son Excellence Macky Sall, Mercy Ships développera ses programmes en partenariat avec le Ministère de la Santé et de l’Action sociale, dirigé par Son Excellence Abdoulaye Diouf Sarr, ainsi qu’avec d’autres organisations locales pour soutenir l’amélioration continue du système de santé du pays.

Au cours du séjour de 10 mois dans le port de Dakar de l’Africa Mercy, d’août 2019 à juin 2020, Mercy Ships planifie d’effectuer entre 1’200 et 1’700 opérations chirurgicales à bord pour transformer autant de vies, de soigner plus de 4’000 personnes dans une clinique dentaire à terre et de dispenser une formation médicale en partenariat avec des professionnels de la santé locaux.

« Nous avons le privilège de retourner en République du Sénégal. En collaboration avec le gouvernement actuel et les professionnels de la santé, nous espérons contribuer à soulager la souffrance de ceux qui ont le moins accès aux soins chirurgicaux alors que le pays continue à affiner son plan chirurgical national, conformément au cadre politique du Plan pour un Sénégal émergent (PSE) du gouvernement (1), » a déclaré Donovan Palmer, Directeur Exécutif de Mercy Ships.

Lors de la cérémonie de bienvenue du navire, M. Abdoulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’Action sociale, a souligné que la visite de Mercy Ships dans son pays était la bienvenue.

« En septembre 2017, le gouvernement du Sénégal a signé un accord de partenariat avec Mercy Ships. Sans attendre, mes services ont commencé à préparer l’arrivée du navire-hôpital, à travers un comité de pilotage et un comité technique. C’est à partir de cette plateforme que je tiens à remercier toutes les parties qui ont participé, dans leur domaine de compétence respectif, à travailler sans relâche pour le succès de cette opération. »

Le partenariat de Mercy Ships avec un pays implique un processus en cinq phases, qui commence environ deux ans avant l’arrivée du navire, comprend une présence de 10 mois du navire-hôpital dans le pays et se poursuit pendant environ deux ans après son départ. Grâce aux dons d’organisations partenaires, de fondations et de donateurs du monde entier, les opérations à bord du navire, la formation et le mentorat sont offerts gratuitement aux patients et aux professionnels locaux.

Ces interventions chirurgicales comprendront des ablations de tumeurs et d’autres reconstructions maxillo-faciales, de la chirurgie plastique reconstructive, la réparation de fentes labiales et palatines, des opérations de la cataracte, de la réparation des fistules obstétricales, des soins dentaires et des soins orthopédiques de pieds bots et de jambes courbées.

Le Président Sall et le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale Sarr ont demandé que Mercy Ships se concentre tant sur les besoins de patients dans la capitale que dans le reste du Sénégal. Afin de répondre à cette demande, une sélection des patients a été effectuée avant l’arrivée du navire à Thiès et Diourbel pour sélectionner les patients présentant des conditions chirurgicales traitables. Les patients potentiels ont été encouragés à se présenter aux journées régionales de présélection afin de recevoir des rendez-vous en fonction de leurs besoins médicaux spécifiques. Grâce à une application mobile, les experts de sélection de Mercy Ships souscrivent les futurs patients à une consultation par une équipe médicale de Mercy Ships. Il est également prévu que des patients soient prochainement sélectionnés dans 11 autres villes à travers le pays.

La plupart des opérations seront effectuées à bord de l’Africa Mercy, qui comprend cinq salles d’opération ainsi que des salles de soins intensifs pour 99 patients  Une extension de l’hôpital à terre, le « HOPE » Center (Hospital Out Patient Extension) a été créée dans les bâtiments d’une organisation locale. Une clinique dentaire sera également établie à terre, et une sélection de patients y aura lieu chaque semaine.

L’Africa Mercy est un navire-hôpital chirurgical qui ne peut pas traiter des maladies nécessitant des soins prolongés comme le diabète, l’hypertension, la drépanocytose, les ulcères, le VIH / sida ou les maladies cardiaques.

Bien que la République du Sénégal dispose d’un système de santé solide, il y a encore un besoin de renforcement des capacités chirurgicales, en particulier dans les zones rurales où vivent environ 55% de la population (environ 8,8 millions de personnes) et où l’accès aux soins est limité.

En partenariat avec d’autres organisations internationales, Mercy Ships assurera également la formation de personnel médical local sélectionné qui continuera à offrir des soins bien après le départ du navire. Les programmes de formation et de mentorat comprendront des chirurgiens maxillo-faciaux, des chirurgiens plastiques et des chirurgiens de la fistule. Le renforcement des capacités médicales dans les domaines des soins infirmiers, de l’anesthésie, du traitement stérile et du génie biomédical adoptera une approche de « formation des formateurs ».

En outre, des spécialistes de l’agriculture à bord du navire offriront de la formation à de partenaires locaux qui, à leur tour, pourront former des agriculteurs aux aspects des techniques d’agriculture biologique durable afin d’améliorer la nutrition et donc la santé générale.

(1)    Plan Sénégal Émergent (PSE) http://www.presidence.sn/pse/un-senegal-emergent