Alexandra Boutroue

Q. Qui es tu et d’où viens tu ?

Je m’appelle Alexandra, j’ai 24 ans et je suis éducatrice 3-6 ans. Je viens de Tours où je travaillais depuis quelques années dans une école Montessori.

Q. Comment as tu entendu parler de Mercy Ships ?

J’ai entendu parler de Mercy Ships par une amie anglaise qui a passé un an sur le bateau l’année dernière en tant que prof de français et postait des nouvelles sur Facebook très souvent.

Q. Que fais tu à bord de l’Africa Mercy ? Peux tu nous parler de l’Academie ?

Je travaille dans la classe des maternelles à bord du bateau. J’ai une classe de 6 élèves, de 4 nationalités différentes. C’est la plus grande classe de l’Académie (la plus petite ayant seulement deux élèves!). Nous parlons tous anglais en classe.

Q. Raconte nous une journée-type à bord

Je me lève chaque matin autour de 6h30 pour avoir un temps de méditation dehors face à la mer et au lever du soleil puis je rejoins l’équipe éducative à 7h45 pour une réunion de prière et debrief pour la journée avant de commencer la classe à 8h. Je m’occupe de la maternelle toute la matinée puis je vais déjeuner dans le réfectoire à midi. Mes petits n’ayant pas classe les après-midi, je partage mon temps jusqu’à 17h entre la gestion de la librairie de l’Académie et les préparations de leçons. Le dîner est servi entre 17h et 18h30 puis la soirée est généralement libre pour sortir visiter la ville, faire des jeux de société entre amis ou encore descendre dans l’hôpital pour passer du temps avec les patients.

Q. Qu’est ce qui t’as donné envie de faire du bénévolat avec Mercy Ships ?

J’avais à coeur depuis au moins 10 ans de partir un jour en mission humanitaire chrétienne. Je souhaitais pouvoir faire quelque-chose de plus concret encore qu’un don. Je voulais rencontrer ces gens qui vivent dans la misère et partager avec eux le réconfort, la paix et l’espérance que j’ai trouvé dans ma foi. Leur témoigner au travers de mes actes qu’ils sont précieux et aimés. Mercy Ships m’a semblé être un très bon endroit où mettre en pratique.

Q. Que dirais tu à une personne qui serait intéressé pour devenir bénévole ?

Je dirais qu’il faut être très flexible pour travailler ici, s’attendre à ce que tout soit différent de chez nous et savoir gérer les imprévus. Il faut aussi savoir que la vie à bord est très structurée (2min de douches, repas servis à heures fixes, réunions hebdomadaires obligatoires,…). J’ai vu plusieurs personnes au caractère très indépendant avoir du mal à se plier à certaines règles ou supporter le manque d’intimité. En dehors de ça, préparez-vous à être tirés au-delà  de vos limites et à mûrir dans tous les domaines. Préparez-vous aussi à vous faire des amis des quatre coins du monde. Pour finir je recommanderais de regarder les vlogs de Carys Parker sur YouTube, c’est la meilleure source que j’ai trouvée avant de venir pour découvrir la vie à bord.

Q. Si tu devais résumer ton expérience en 1 mot ?

ENRICHISSANTE