Agriculture

La faim dans les pays en développement

 

Mercy Ships reconnaît que les personnes n’ont pas seulement besoin de l’accès aux soins de santé – elles ont aussi besoin de l’accès à l’alimentation et à la nutrition. Afin de relever ce défi, Mercy Ships a mis en œuvre des programmes « Food for Life » depuis 1997. Les projets « Food for Life » ont eu un impact sur de nombreuses vies et ont formé des personnes sur la façon durable de produire des cultures vivrières et des aliments nutritionnels.

 

Nos projets aident les autres à découvrir de façon significative de meilleures méthodes de production de nourriture et de préparation ; nous travaillons avec eux pour reconstruire, restaurer et renouveler leurs vies, leurs terres, leurs communautés et leurs pays à travers un développement agricole biologique et holistique.

 

Le problème

Les pratiques agricoles dans une grande partie de l’Afrique font plus de mal que de bien.

L’agriculture sur brûlis, les pesticides, les herbicides et autres méthodes, donnent de mauvaises récoltes et épuisent les teneurs en éléments nutritifs du sol, le laissant ensuite infertile.

 

Statistiques (Source : World Hunger/La Faim dans le Monde)

  • 1 personne sur 4 demeure sous-alimentée en Afrique sub-saharienne, 239 millions de personnes ont faim (ont un accès insuffisant à la nourriture).
  • Les enfants qui sont mal nourris souffrent de maladie jusqu’à 160 jours par an. La mauvaise alimentation joue un rôle dans au moins 5 millions de décès d’enfants par an.

Les programmes de formation agricole et nutritionnelle

 

Donner espoir et guérison

Les projets « Food for Life » travaillent de pair avec le calendrier de déploiement de Mercy Ships, offrant formations et ressources dans les pays servis par Mercy Ships. Le programme « Food for Life » se concentre sur l’offre d’opportunités de formation pour les formateurs, augmentant la capacité du pays à subvenir aux besoins de ses habitants. Les formateurs stagiaires identifiés par Mercy Ships proviennent d’ONG locales qui travaillent déjà pour améliorer l’agriculture dans le pays d’accueil. Le projet se déroule en deux phases durant le déploiement du bateau. Une première étape consiste en un cours de 22 semaines et la deuxième comporte une assistance-suivi lorsque le stagiaire retourne sur le site de son ONG pour en former d’autres. Lorsque les stagiaires ont terminé le programme avec succès, on leur fournit des semences, des outils et autres ressources pour leur permettre de former à leur tour leurs amis et leurs communautés.

 

Perpétuer un héritage, une tradition

A travers son histoire et son expérience, le programme « Food for Life » a trouvé que les projets les plus réussis et les plus pérennes sont ceux qui ont reçu un soutien au-delà de la durée du projet. De ce fait, Mercy Ships offre des activités de suivi ciblées et concertées, développées spécifiquement pour chaque pays.

 

Réalisations

Depuis 2009, Mercy Ships a formé et mis à jour des méthodes pour plus de 130 formateurs agricoles en nutrition travaillant pour des ONG bien établies en Afrique.