[vidéo] Rencontrez une de nos bénévoles:...

15.03.2016

Q. Comment as-tu entendu parler de Mercy Ships? Depuis la fin de mes études, je désirais partir en mission humanitaire. Je cherchais une organisation sur internet et j’ai trouvé Mercy Ships. La mission d’apporter l’espoir et la guérison aux plus démunis m’a beaucoup attiré. J’ai été séduite par l’idée d’un bateau-hôpital qui donne de l’aide médicale gratuitement. Je ne me suis pas inscrite de suite, je ne me sentais pas prête à partir à l’époque. J’ai travaillé en tant qu’infirmière pendant 3 ans et ensuite j’ai fait les démarches pour partir. Après deux semaines, j’ai eu une réponse positive, j’étais très heureuse.

La liste de contrôle de la sécurité chir...

08.12.2015

L’équipe Mercy Ships de la Liste de contrôle de la sécurité chirurgicale de l’OMS prend la route pour enseigner la chirurgie sécurisée.

Notre équipe dentaire devient mobile !

29.10.2015

Les unités dentaires mobiles de Mercy Ships ont été mises à contribution lors d’une expédition à 100km au nord à Atsinanana.

Priscilla

28.10.2015

Il est si facile de considérer une bonne santé comme un dû… tel que la possibilité de marcher ou de courir.Lors de notre service sur le terrain dans la belle île-nation de Madagascar, nous voyons des centaines d’enfants malgaches avec des jambes arquées et des pieds bots. Et nous sommes encouragés de voir transformations après transformations. Ces enfants peuvent maintenant jouer et profiter de la vie comme les autres enfants. Chacun d’eux appréciera à jamais que quelqu’un ait eu suffisamment pour donner.

[vidéo] Rencontrez une bénévole français...

24.06.2015

Quand elle était adolescente, Elise Martinez a eu besoin d’un kinésithérapeute pour l’aider à corriger des problèmes de dos.

MISSION A MADAGASCAR
Nombre de patients traités :

Elvie (1m01)

Un impact durable (2m43)

"Love is" (2min24)

"Mercy Ships History" (2min21)

Salle à manger sur l'Africa Mercy

Découvrez la salle à manger à bord de l'Africa Mercy où nos 400 membres d'équipage et 120 journaliers locaux prennent leur repas trois fois par jour... ce qui représente plus de 1'500 repas servis chaque jour !